Vous avez un décodeur "inconnu" ou "oublié depuis longtemps"  à identifier pour lui donner une nouvelle vie sur une locomotive ?

Voici ce que je peux désormais proposer à la communauté : une centrale ESU et un testeur de décodeur de la même marque.

 

20190727 144923

 

Ce testeur permet de programmer les décodeurs de n'importe quelle marque répondant aux normes.

 

20190727 145024

Le décodeur à tester est placé dans le support correspondant à sa norme et il vous suffit de lire CV par CV les valeurs qu'il détient.

Il est bien sûr possible d'écrire une nouvelle valeur dans un CV. Enfin il est possible de passer de la prise de programmation à la prise d'alimentation normale de la centrale et de tester "comme une locomotive" le testeur équipé du décodeur, y compris les fonctions "moteur" puisque la carte en comporte un. Si le décodeur est sonorisé les sons peuvent être entendus dans un petit haut-parleur. Sympa, non ? 

Cerise sur le gâteau, voici ce que la lecture du CV8 vous livrera avec la valeur décimale affichée  : liste des décodeurs 

 

Voici un châssis digitalisé avec un décodeur compatible RailCom :

20190506 162421

châssis test red 2

Capture du 2019 02 19 18 01 03

 

Rocrail est une alternative communautaire gratuite aux logiciels payants de contrôle des trains miniatures. Ce n'est pas un logiciel "open source" en ce sens que les sources ne sont pas diffusées publiquement. Il est facile à installer sous Linux et il est compatible avec monsieur Arduino, que demande le peuple ?

maxresdefault

Vous connaissez la centrale Sprog III de Boutique Train ?

Capture1

Vous connaissez le logiciel Rocrail


J'ai les deux depuis hier, alors rendez-vous dans quelque temps en exposition de cette maquette !



 

 

Le système de détection comporte une diode émettrice et un phototransistor récepteur dans la les longueurs d'onde de l'infrarouge. Le train qui passe présente des flancs de locomotive et de wagons susceptibles de couper le faisceau et donc de fournir à un Arduino des tensions de 0V ou 5V sur une de ses entrées et d'initialiser une procédure de protection du canton de voie.

Voici la vidéo du prototype en fonctionnement :  https://youtu.be/x-4T7VK0ukc

 Voici le schéma de principe :

 

ir train detector module

Voici ce qu'est un phototransistor :

phototransistor

 

Voici ce qu'est une diode IR :

led

Sans aucun train entre émetteur et capteur, le détecteur infrarouge reçoit la lumière infrarouge et il y a un niveau BAS (environ zéro volt) sur l'entrée de l'Arduino, la Led bleue est éteinte. Quand il y a un train, la lumière IR est bloquée par le train et le circuit du capteur IR s'ouvre et il y a un niveau HAUT (environ 5V) sur cette même entrée, la Led bleue est allumée.

Voici mon prototype : 

La LED rouge côté émission indique simplement que la LED IR transparente émet une lumière infrarouge (invisible à nos yeux).

Le phototransistor côté réception est noir c'est un capteur infrarouge, j'ai rajouté une LED bleue en sortie pour matérialiser le franchissement du train. Elle est allumée par le programme Arduino lorsque le faisceau est coupé plus de 50 millisecondes.

5

Voici le programme de test de l'Arduino :

//////////////////////////////////////////
//
//Test du module de détection de train IR
//
// Il allume un voyant LED bleu lorsqu'un train est détecté.
//
// Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
//

const int IRD = 7;  // le detecteur est connecté à la pin 7
const int LED_INDICATOR = 6; // la led témoin est connecte à la pin 6

void setup() {
  Serial.begin(9600);
  pinMode(IRD, INPUT);
  pinMode(LED_INDICATOR, OUTPUT);
}

void loop() {
  boolean detected = digitalRead(IRD);
  digitalWrite(LED_INDICATOR, detected);
  Serial.println(detected);
  delay(50);
}

// Fin de programme

Reste à mettre en situation un premier montage sur le circuit HO du club